Hommage à Komiya Eiko sensei

Komiya Eiko sensei, hanshi 9ème dan, nous a quitté le 17 mars 2018. La veillée funèbre a eut lieu le 21 mars à Kawaguchi-shi, préfecture de Saitama et les obsèques le lendemain. Notre dojo y était représenté par un bouquet de fleurs.

François Cavalier, président de l’AKE, partage son émotion et ses souvenirs dans ce texte :

« Mme Komiya fait partie du petit groupe des grands senseis japonais qui ont formé plusieurs générations de kyudoka; elle s’est notamment impliquée dans la formation des kyudoka européens avec beaucoup de gentillesse et de dévouement. Toujours affable et souriante, attentive à ses élèves, à leurs efforts comme à leurs difficultés, elle nous encourageait avec patience et générosité. Derrière son sourire bienveillant se cachait aussi une volonté de fer: « Quand tu échoues, recommence! » est la formule qu’elle avait calligraphiée sur les carnets de ses élèves lors du stage de Tokyo en 2007. Mais cette volonté n’allait pas sans un véritable sens de l’humour nous invitant parfois à rire de nos difficultés. Mille mercis Komiya sensei, nous garderons précieusement votre enseignement. »

A Courcelles, le samedi 24 mars, un tir de condoléance (chô sha 弔射 ) fut organisé avant le taikai mensuel. Le kamisa avait été ornementé de photos de la sensei, d’un de ses articles de la revue de la fédération japonaise, de cibles et d’un bouquet de fleurs.

Après le salut, chaque personne ayant connu Komiya sensei fut invitée à témoigner de sa ou ses rencontres avec ce grand Maître.

Yumi Minaminaka sensei offrit ensuite un yawatashi à sa mémoire, avec, en signe de deuil, un ruban noir noué autour du uwasekiita de son arc et un salut, sur honza et avant tasuki sabaki, vers la photo de Komiya sensei. Elle fut assistée dans son tir par Naéko Ohta et Damien Oudin.

Naeko Ohta a composé ce haiku à la mémoire de Komiya sensei :

冬菫fuyu sumireViolettes hivernales
恩師逝きてonshi yukiteMon cher maître est parti
弓残しyumi nokoshiSes arcs demeurent
1200 799 AKE
Share
Start Typing